La formation professionnelle continue (FPC)

La formation professionnelle continue (FPC)

C’est le secteur de la formation concernant tous ceux qui ont quitté celui de la formation initiale : première formation obtenue dans le cadre éducatif, d’apprentissage et d’expérience.
Une fois entrée dans le monde professionnel, chaque personne a le droit de continuer à se former depuis la loi du 16 juillet 1971. L’accès à la formation peut se faire par l’employeur ou l’employé.

Cette formation professionnelle continue (FPC) est dispensée par divers organismes : les centres de formation publics et privés, les entreprises, l’Etat, les conseils régionaux, les organisations syndicales et familiales, etc. Elle peut se faire au sein ou en dehors de l’entreprise.
Le droit à la formation entre dans le domaine du droit du travail.
Il a plusieurs objectifs : l’insertion professionnelle des jeunes, la promotion sociale et le développement professionnel des salariés, la formation des demandeurs d’emploi, ainsi que le développement de la compétitivité des entreprises.

Le DIF (Droit Individuel de Formation) a été un dispositif fondamental pour les salariés entre 2004 et 2014.
Il donnait droit à un capital individuel d’heures, dont le salarié pouvait disposer à son initiative, avec l’accord de son employeur.
Depuis le 1er janvier 2015, un nouveau dispositif est en place : le compte personnel de formation (CPF), remplaçant le DIF.
Il permet au salarié de devenir l’acteur majoritaire du processus de formation et surtout de conserver ces droits malgré un changement d’entreprise ou une période de chômage.
Voir l’article CPF pour en savoir plus.

En France, la FPC est surtout financée par les entreprises et représente plus de 30 milliard d’euros par an.

Lien vers le dossier complet Centre Inffo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *